Le nouveau défi des collectivités est-il vraiment technologique ?

La généralisation des outils numériques et l’augmentation des données issues de l’Open Data apportent aux collectivités de nouvelles perspectives de développement mais représentent également de nouveaux défis à surmonter.

Augmenter l’attractivité de son territoire, répondre aux besoins des citoyens devenus clients de services publics, autant de thèmes que les collectivités devront traiter pour garantir le « bien vivre » et l’attrait de leurs territoires.

Cependant une approche uniquement technologie ne crée pas en soi une réponse à cette problématique et ne permet pas l’utilisation du numérique comme un outil rapprochant automatiquement les usagers de leurs administrations ou garantissant la performance de ces dernières.

Pragmatisme et Humilité…

Il convient d’aborder ces questions avec humilité et pragmatisme :

Humilité, car il n’y a pas une seule définition et une vérité unique derrière ces mots, mais il existe au contraire une multitude de façon d’envisager ces évolutions ;

Pragmatisme, car chaque territoire est à même de construire son projet en fonction de ses atouts, de son environnement ainsi qu’une ambition à définir.

Le territoire du quotidien…

Le territoire du quotidien correspond au lieu où chaque citoyen pratique ses activités. Son périmètre connait depuis ces 10 dernières années une évolution importante liée à la mobilité accrue des citoyens.

Cette mutation entraine également de nouveaux besoins de la part des usagers  qui ne vivent plus uniquement sur les limites administratives de leur commune de résidence. Les solutions numériques devront obligatoirement intégrer cette nouvelle notion et répondre aux nouveaux services en découlant devenus indispensables à l’ère numérique et digitale.

Garantir une accessibilité à tous publiques

Destinées à servir l’ensemble des citoyens, ces nouvelles solutions digitales doivent garantir une utilisabilité optimale.

Malgré la généralisation des smartphones et de l’usage du web, ces interfaces doivent prendre en compte l’ensemble des spécificités des futurs utilisateurs notamment ceux pour qui les nouvelles technologies représentent un frein subi ou volontaire.

Les interfaces devront donc prendre en compte l’ensemble de ces contraintes pour satisfaire les attentes des utilisateurs acquis mais également convaincre les utilisateurs récalcitrants.

Bien plus qu’un produit le déploiement d’une solution numérique à destination des citoyens doit avant toutes choses s’appuyer sur une stratégie de déploiement intégrant une vision globale en phase avec le projet de territoire de chaque collectivité.

Pour une approche fonctionnelle orientée résultat !

Enfin la prise en compte des besoins réels des collectivités nécessite d’inscrire la généralisation du numérique dans une approche décloisonnée, transversale et évolutive afin de lui garantir une solution répondant à leurs obligations de réactivité et d’efficacité.

Les contraintes financières demanderont pareillement de maitriser son déploiement en conjuguant 4 éléments devenus indispensables :

  • Un fonctionnel correspondant aux besoins réels des collectivités
  • Un planning correspond aux attentes de la collectivité
  • Une évolutivité des interfaces inscrite d’une manière native dans la solution
  • Un investissement maitrisé associé un ROI garanti.

En finalité l’innovation apportée par le numérique ne se restreint pas qu’à des évolutions technologiques mais représentent surtout une conduite au changement à mener au sein des collectivités, fédérant les administrés au projet de vie de leur territoire et améliorant la performance et  l’efficience des services publiques.

Retours d’expérience, questions/réponses, présentation de solutions… Participez à notre Webconférence le 28 septembre 2018 à 11h organisée par les éditions WEKA.